20/04/2017

Genève en état de siège

FullSizeRender.jpgLe stade de Genève et ses environs, qui vont jusqu’à la gare de Cornavin, seront transformés en place forte le 25 mai. C’est en effet ce jour-là qu’aura lieu la finale de la Coupe de Suisse qui verra s’affronter Bâle et Sion sur le terrain. Et fort probablement également leurs « supporters » dans les coulisses, tant il est vrai que cela relèverait du miracle qu’il n’y ait aucun incident à déplorer lors de cette manifestation qui devrait pourtant célébrer la fête du football suisse.

Ce n’est pas du pessimisme, mais juste la triste réalité actuelle du football devenu un terrain de jeu pour casseurs en tout genre, comme plusieurs événements l’ont encore rappelé la semaine dernière. Ces énergumènes ternissent l’image du football et de ses vrais supporters amateurs du jeu le plus populaire au monde.

Alors pour tenter d’éviter des bagarres et/ou des déprédations, il va falloir mobiliser 600 policiers et la facture se montera, au moins, à 420 000 francs pour Genève et donc pour ses contribuables. Est-il normal de mettre une ville en quasi état de siège pour accueillir un match de football ?

Evidemment que non. D’ailleurs Berne, suite aux dégâts commis en 2014 pour un montant de 40 000 francs, a renoncé à organiser depuis lors cet événement qui traditionnellement se déroulait dans la capitale. C’est la raison pour laquelle la finale de la Coupe de Suisse est désormais itinérante et accueillie cette année à Genève.

Si l’on peut se réjouir que le Stade de Genève puisse vibrer avec 30 000 spectateurs en son sein, ce qui est rare, il est toutefois bien regrettable de devoir déployer une armée de policiers pour assurer la sécurité des biens et des personnes et espérer un miracle pour que tout se passe bien.

Mais peut-être aura-t-il lieu puisque le 25 mai coïncide avec la fête de l’Ascension…C’est en tout cas à espérer, car sinon ce n’est pas demain la veille que la finale de la Coupe de Suisse aura à nouveau lieu à Genève.

Commentaires

Les finales de la Coupe de Suisse de foot devraient être jouées sur le glacier d'Aletsch. Ou un autre glacier. Accès à pied uniquement, après quelques heures de marche. Pas d'aide pour le retour non plus. Pas mal, comme idée, non ?

Écrit par : Géo | 20/04/2017

Petit conseil à CriCri,

Si t'as en-core en pro-jet de con-struire un stade de fouuute, laisses tomber le su-per-mar-ché, construits plu-tôt une ca-serne pour les pompiers et une autre pour les mi-li-taires... et n'oublies pas
le tri-bu-nal et la prison qui vont avec...

Écrit par : petard | 21/04/2017

Les commentaires sont fermés.