21/05/2017

TPG: privilégier l'intérêt général malgré le NON

Est-ce qu'on se rend compte dans ce canton qu'il y a des personnes qui gagnent moins de 3000 francs par mois pour un plein temps, qui prennnent les TPG tous les jours et pour lesquelles une augmentation de 10% de l'abonnement annuel est juste de trop?

Ces personnes n'ont pas voté pour ou contre des transports publics plus ou moins efficaces, mais tout simplement pour qu'ils soient le moins cher possible. Ont-elles pris la mesure du "risque" que leur NON pourrait avoir sur l'offre global des TPG? Peut-être, mais ce n'était pas là leur principale préoccupation, surtout après avoir déjà dit deux fois NON récemment!

Faut-il dès lors "punir" ces personnes en diminuant l'offre des TPG, et par là-même celles qui ont voté OUI dont je fais partie? Évidemment que non! Le pouvoir politique ne doit pas adopter une attitude revancharde et faire ce qu'il faut pour trouver ces 8 millions, car il est dans l'intérêt général de développer les transports publics.

En sera-t-il capable, à commencer par le Conseiller d'Etat Luc Barthassat en charge de cette question? Il est hélas permis d'en douter quand ce dernier déclare dans l'émission Forum de dimanche soir qu'une augmentation de 8 millions aurait pour conséquence qu'il faudrait les prendre sur le chômage ou la formation.

Un raisonnement, si l'on ose dire, qui est celui d'un mauvais perdant incapable de prendre de la hauteur, comme on serait en droit de l'attendre de la part d'un Conseiller d'Etat. Espérons cependant qu'une fois la déception passée, tel sera finalement le cas.

Commentaires

"comme on serait en droit de l'attendre de la part d'un Conseiller d'Etat"
Il reste avant tout un homme de (son) parti.

Écrit par : Mère-Grand | 22/05/2017

Est-ce que quelqu'un attend quelque chose de Barthassat ?

Écrit par : On ne peut rien contre la genévitude, autant s'y faire | 22/05/2017

"y a des personnes qui gagnent moins de 3000 francs par mois pour un plein temps"
J'aurais pensé que les Conseilleurs d'Etat gagnaient plus. Mais peut-être ne s'agit-il là que de Monsieur Barthassat.
P.S. Ma remarque est ironique.

Écrit par : Mère-Grand | 23/05/2017

Les commentaires sont fermés.