15/06/2017

Le syndrome de "suissitude"

FullSizeRender.jpgDécidément, ils ne comprendront jamais ! Le service militaire obligatoire est dépassé. Il doit être remplacé par un engagement de tous les citoyens, y compris donc des citoyennes, au service de la collectivité, qu’il soit militaire ou civil.

Mais au lieu de se diriger vers ce qui devrait apparaître comme une évidence, le Conseil national a voté par 110 voix (droite) contre 66 (gauche et Vert’libéraux) une motion de sa commission de politique de sécurité qui a comme conséquence que les recrues qui ont commencé leur école, et qui souhaiteraient la quitter en cours de route pour faire du service civil, ne pourraient déduire que la moitié des jours effectués au sein de l’armée, contre l’entier actuellement.

Ce qui veut dire que les jeunes qui hésiteraient entre l’armée et le service civil au moment du recrutement feraient mieux de choisir dès le départ le service civil. C’est ce qu’on appelle se tirer une balle dans le pied. Et bien évidemment, aucune remise en question du côté de ceux qui ont voté cette motion pour se demander pour quelles raisons le nombre d’astreints qui quittent l’armée en cours de route est en augmentation. Le fait de se sentir plus utile en travaillant dans un EMS, un hôpital, une école, une ONG, etc. n’en serait-il pas la raison principale ? Poser la question, c’est y répondre.

Mais peu importe finalement, car il s’agit tout simplement de mettre sur pied d’égalité, avec un libre choix évidemment, le service militaire et le service civil et de favoriser non pas l’armée, mais un service obligatoire à la communauté, valeur essentielle du « bien vivre ensemble ».

Mais ce n’est hélas pas demain la veille, la majorité du Conseil national étant frappée du syndrome de « suissitude » qui veut que l’armée soit, à tort évidemment, le facteur essentiel de la cohésion national.

Reste à espérer que le Conseil des Etats refuse cette motion…

 

Commentaires

Attendez de voir la mouvance Identitaire s'installer en Suisse ! on en a eut quelques miasme hier soir
On va devenir racistes malgré nous si aucun de ces Messieurs ne prend position
Car jusqu'à preuve du contraire pas un ne bouge pour voler au secours des personnes âgées vivant en immeubles cobayes malgré elle pour radicaliser l'esprit des toutes petits de la part d'adultes footeux et froussards refusant tout dialogue
Sinon c'est blablas sur écran mais en réalité silence radio ,quel courage Messieurs et les autres le savent et s'encouragent pour mieux perturber ceux qui paient encore leurs impôts et les charges sociales
Alors l'Ecole de Recrue pour tous restera sûrement la seule solution !

Écrit par : lovejoie | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.