06/09/2017

Prévoyance 2020 : principe de précaution ou de réalité ?

On nous dit que Prévoyance 2020 est le fruit d’un compromis. Et on nous promet l’apocalypse si le « paquet » est refusé le 24 septembre. On nous avait dit la même chose pour la récente votation sur RIE 3, soit dit en passant.

Un compromis qui est attaqué aussi bien sur sa droite que sur sa gauche en est-il encore un ? Il est vrai que ça s’est joué à une voix près au Parlement. Il n’empêche, le peuple suisse va devoir dire « oui » ou « non » à une question complexe aux répercussions très différentes selon son âge, son sexe et sa situation professionnelle et privée. Il y a d’ailleurs fort à parier que bon nombre de citoyennes et citoyens prendront leur décision en fonction de considérations personnelles, ce qui est bien compréhensible sur une question qui nous concerne potentiellement toutes et tous.

Question complexe que l’on pourrait toutefois résumer de la manière suivante :

Faut-il appliquer le principe de précaution (si on ne fait rien, on va droit dans le mur, cette réforme est équilibrée, elle augmente la rentre AVS de 70 francs par mois pour les nouveaux retraités, elle ouvre plus facilement la porte au 2ème pilier,  il y a certes des sacrifices, mais ils sont bien répartis et de toute façon si on ne fait rien ce sera pire après, la retraite à 67 ans nous est promise encore faudrait-il que le peuple qui aura le dernier mot soit d’accord) ou le principe de réalité (augmenter l’âge de la retraite des femmes alors que l’égalité salariale n’est toujours pas réalisée, crier au loup alors que l’AVS était bénéficiaire en 2016, abaisser le taux de conversion du 2ème pilier de 6,8 à 6%, allonger la durée de la vie active puisqu’il ne sera plus possible d’avoir une rente du 2ème pilier avant 62 ans au lieu de 58 actuellement, « donner » 70 francs à des futurs rentiers qui n’en ont pas besoin, augmenter les cotisations du deuxième pilier et la TVA) ?

Principe de précaution ou de réalité ? Au peuple de décider le 24 septembre.

FullSizeRender.jpg

Commentaires

De qui se moque t'on ? on vient de nous ravauder les 70 frs pour les re promettre aux viennent ensuite ? si ce n'est pas une plaisanterie cela y ressemble étrangement !

Écrit par : lovejoie | 07/09/2017

Je m permets d'ajouter cette question ! a quoi ont servi ces 70 frs ravaudés à chaque citoyen é l'AVS
On ils été utilisés pour payer des programmes électoraux ?
Quand on sait les milliards dépensés pour construire des stades super grand luxe pour des rencontre de foot ou pour accueillir les JO faut pas prendre le peuple AVS et les nombreux indigents pour des moutons
C'est trop facile de demander aux plus âgés de cultiver l'austérité pour mieux dépenser par derrière afin de briller toujours plus au firmament des apparences
Qui n'ont jamais été aussi trompeuses qu'actuellement !
Bonne journée

Écrit par : lovejoie | 08/09/2017

Les commentaires sont fermés.