20/09/2017

Renforcer la solidarité en augmentant la précarité?

Interdire de changer de franchise pendant trois ans, pour renforcer la solidarité, voilà la dernière trouvaille de la commission de la santé du Conseil national dont on peut se demander si ses membres, du moins ceux qui soutiennent cette idée, ne devraient pas se faire soigner, ou peut-être tout simplement prendre le pouls de la population. Rappelons que ce sont les mêmes qui préconisent l'indexation des franchises, comme si l'augmentation des primes chaque année ne suffisait déjà pas.

Prétendre que ne pas pouvoir changer de franchise pendant trois ans renforcerait la solidarité, c'est faire abstraction du fait qu'une partie de la population prend une franchise (très) élevée parce que c'est le seul moyen de diminuer des primes qui, année après année, prennent l'ascenseur! Ces personnes "prient" pour qu'elles restent en bonne santé, car elles n'ont pas les moyens de débourser la franchise à laquelle il faut encore ajouter les 10% jusqu'à concurrence des 700 francs. 

Empêcher de changer de franchise pendant trois ans, alors que durant cette période une maladie nécessitant des frais importants serait diagnostiquée, est...l'assurance de plonger des personnes dans la précarité. Est-ce cela la solidarité?! Bien évidemment que non. Il reste donc à espérer que la consultation de ce projet de loi qui court jusqu'au 18 décembre débouche sur une fin de non recevoir.

Commentaires

Excellente réflexion qui ferait dire à Laurent Gerra imitant Hollandes, et vive l'austérité
Bonne journée

Écrit par : lovejoie | 20/09/2017

Les commentaires sont fermés.