19/11/2017

Du grand au petit écran : « Seul sur Mars » et « Une nouvelle amie »

IMG_0863.jpgLors d’une expédition sur Mars, une terrible tempête oblige l’équipe à décoller précipitamment de la planète rouge. L’astronaute Mark Watney (Matt Damon), après avoir été heurté violemment par un objet, perd le contact avec ses camarades qui n’ont pas d’autre choix que de le laisser, le pensant mortellement blessé. Les aventures d’un homme seul, dans ce qui ressemble à un désert orange, pourraient a priori retenir celles et ceux qui auraient peur de s’ennuyer. Or, il n’en est rien. Il y a de l’action en permanence et le suspense, à la limite du soutenable dans la dernière partie, est présent de bout en bout. Les décors sont grandioses et la réalisation de Ridley Scott, un grand habitué des super productions, excellente.

La distribution est au diapason avec de nombreux seconds rôles auxquels on s’attache facilement. D’ailleurs, le côté « humain » du film prend le dessus sur son côté production américaine à gros budget, c’est tout dire. Le patriotisme souvent agaçant dans ce genre de film n’est pas complètement absent, il ne faut tout de même pas rêver, mais reste très acceptable : pour avoir une chance de sauver Mark, les USA devront même compter sur la Chine. Un excellent spectacle cinématographique qui risque toutefois de souffrir de son passage du grand au petit écran.

5 étoiles, « Seul sur Mars ». RTS UN, lundi 20 novembre, 20h45.

IMG_0864.jpgDavid est veuf et père d’une fillette de quelques mois. Claire est inconsolable d’avoir perdu sa meilleure amie d’enfance disparue si jeune. David et Claire vont se rapprocher l’un de l’autre au moment où cette dernière va découvrir que David aime se travestir en femme. Miroir de la disparue pour l’une, mère de substitution et besoin d’être en accord avec soi-même pour l’autre, Virginia prend petit à petit corps dans celui de David en exerçant une attraction de plus en plus forte sur Claire.

Le film de François Ozon est parfois drôle, mais jamais caricatural, et souvent émouvant, comme dans la formidable scène dans la discothèque sur la chanson de Nicole Croisille « une femme avec toi ». Il interpelle le spectateur sur la question du genre, de la différence et de la confusion des sentiments. Spectateur qui se demande où le film va finalement l’emmener, les rebondissements étant nombreux. Les acteurs, Romain Duris et Anaîs Moustier en tête, sont à la hauteur comme d’ailleurs la fin du film. Reste à regretter, une fois encore, l’heure de diffusion.

4 étoiles. « Une nouvelle amie »RTS UN, vendredi 24 novembre, 0h10.

5 étoiles : à voir absolument, 4 étoiles : chaudement recommandé, 3 étoiles : ça vaut la peine, 2 étoiles : pas indispensable, 1 étoile : il y a mieux à faire

 

Les commentaires sont fermés.