10/12/2017

Du grand au petit écran : « Une merveilleuse histoire du temps » et « La belle saison »

Une merveilleuse histoire du temps.jpeg« Une merveilleuse histoire du temps » retrace une vingtaine d’année de la vie hors du commun de l’astrophysicien Stephen Hawking, soit du début des années 60 à la fin des années 70. Mondialement connu pour ses contributions dans le domaine de la cosmologie. Stephen Hawking souffre depuis le début de la vingtaine d’une maladie dégénérative qui l’a laissé presque complètement paralysé, mais à laquelle il a survécu alors qu’on lui avait prédit une espérance de vie de deux ans après le diagnostic.

Le film ne met pas au premier plan l’aspect scientifique de la vie de Stephen Hawking, tout de même bien présent, mais privilégie son combat contre la maladie, qu’il affronte avec courage et humour, et son histoire d’amour, indissociable de cette lutte, avec Jane rencontrée à Cambridge peu avant les premiers symptômes de la maladie. Long métrage romantique qui évite le pathos, « Une histoire merveilleuse du temps », malgré une deuxième partie qui tire un peu en longueur, est un film touchant, émouvant et porté par un formidable duo d’acteur. Il met non seulement en avant le génie de l’être humain, mais aussi tout ce dont il est capable, pour le meilleur, sur le plan relationnel. Une belle histoire.

3 étoiles. « Une merveilleuse histoire du temps ».

France 3, lundi 11 décembre, 20h55.

sans-titre.pngReconstitution fidèle de la France du début des années 70, « La belle saison » raconte l'histoire de Delphine, fille unique d'un couple d'agriculteurs, et de Carole, professeur parisienne qui lutte activement pour les droits de la femme. Leur rencontre va bouleverser leurs vies et inévitablement celles de leurs proches. Choc des cultures, contrastes ville-campagne, emprise d'une société encore fortement patriarcale, leur amour sera-t-il assez fort pour résister à tous ces obstacles?

Porté par deux actrices formidables, Cécile de France et Izïa Higelin, remarquablement bien dirigées par la réalisatrice Catherine Corsini, y compris dans les scènes intimes, le film est un bel hommage à toutes ces femmes qui se sont battues pour le droit à disposer librement de leur corps, mais également pour l'égalité des droits. « La belle saison » est un film « amoureusement militant » fort bien écrit et empreint d'une grande finesse, à l'image de sa très belle photographie. Une partie de son action pourrait d'ailleurs très bien se situer de nos jours sans que cela apparaisse comme un anachronisme. Le film mesure le chemin parcouru, mais aussi celui qu'il reste à parcourir. Un très bon moment.

4 étoiles. « La belle saison ».

RTS UN, jeudi 14 décembre, 23h50.

5 étoiles : à voir absolument, 4 étoiles : chaudement recommandé, 3 étoiles : ça vaut la peine, 2 étoiles : pas indispensable, 1 étoile : il y a mieux à faire

 

12:07 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.