01/03/2018

César 2018: et le gagnant, la gagnante est…

Vendredi soir aura lieu la 43ème cérémonie des César. Ayant vu la grande majorité des films en compétition, dont tous ceux qui sont nommés dans la catégorie « meilleur film », je me risque à des pronostics sur les gagnantes et gagnants des principales catégories.

Meilleure actrice

Jeanne Balibar est sans doute la mieux placée pour obtenir la récompense grâce à sa très belle prestation dans « Barbara ». C’est d’ailleurs bien la seule chose positive du film que l’on espère ne pas être distingué au-delà de son interprète principale, mais rien n’est hélas moins sûr…A noter, dans la liste des nommées, la scandaleuse absence de Sveva Alviti, pourtant exceptionnelle dans « Dalida ».

Meilleur acteur

Le sens de la fête.jpgChoix difficile entre Daniel Auteuil pour « Le Brio » et Jean-Pierre Bacri pour « Le sens de la fête ». Petite préférence toutefois pour ce dernier, au top de sa forme dans ce film, et qui contrairement à Daniel Auteuil, par deux fois, n’a jamais obtenu le César du meilleur acteur. Mais Albert Dupontel, une seule fois « césarisé » pour le scénario de « 9 mois ferme », pourrait créer la surprise pour « Au revoir là-haut » et voir concrétiser sa quatrième nomination dans cette catégorie.


Meilleure actrice dans un second rôle

Petit Paysan.jpgAdèle Haenel est excellente dans « 120 battements par minute », mais comme elle a déjà obtenu ce César en 2014 et celui de meilleure actrice en 2015, il y a fort à parier que les votant.e.s préféreront couronner une autre comédienne. Sara Giraudeau, convaincante dans « Petit Paysan », pourrait dès lors bien être la gagnante.

 

 

Meilleur acteur dans un second rôle

Antoine Reinartz, comme d’ailleurs toute la distribution de « 120 battements par minute », mériterait de l’emporter.

Meilleure espoir féminin

Le Brio.jpgCamélia Jordana, plus connue jusqu’ici pour ses talents de chanteuse, crève l’écran dans « Le Brio » et se pose en grande favorite pour obtenir la statuette.

 

 

 

 

Meilleur espoir masculin

Comment départager Nahuel Perez Biscayart et Arnaud Valois qui forment un formidable couple dans « 120 battements par minute » ? Il est toutefois fort probable que le premier l’emporte, car il a également joué en 2017 dans « Au revoir là-haut » dans lequel il est également excellent.

Meilleur film étranger

« Dunkerque » ferait un beau vainqueur. Il est en tout cas à espérer que « The Square », l’incompréhensible vainqueur de la Palme d’or 2017, ne l’emporte pas.

Meilleure réalisation et meilleur film

120 battements.jpgIl est rare que ces deux César ne soient pas attribués au même film. « 120 battements par minute », réalisé par Robin Campillo, devrait l’emporter, ce qui rattraperait le fait qu’il n’ait pas eu la Palme d’or 2017 que le film méritait mille fois plus que « The Square ». Sans conteste le film français que j’ai préféré au cours l’année écoulée.

 

 

Verdict vendredi soir vers minuit en espérant que la soirée soit un peu plus dynamique et surtout moins longue que d’habitude…

00:10 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.