29/03/2018

Un engagement de longue date en faveur des personnes LGBT

Texte publié sur le site de la Fédération genevoise des associations LGBT qui à l’occasion des élections cantonales a souhaité présenter deux de ses membres: Didier Bonny et Yves de Matteis.

Tous deux sont candidats au Grand Conseil sur la liste Les Verts et s’engagent depuis des années, notamment au sein des associations LGBT, dans la prévention et la lutte contre les discriminations et les violences en raison de l’orientation sexuelle et/ou de l’identité de genre et pour l’égalité sociale et juridique des personnes LGBT. Nous vous invitons à faire plus ample connaissance avec eux.


Principaux engagements de Didier Bonny

IMG_2035.jpg

  • Membre consultatif de la Fédération genevoise des associations LGBT depuis 2011 et co-président de celle-ci depuis 2015.
  • Membre des associations 360, Dialogai, Pink Cross et membre d’honneur de Lestime.
  • Un des 30 témoins de « Dialogai 35 », le livre de Richard Bonjour, dont le texte qui lui est consacré est une bonne synthèse de son engagement militant en faveur de l’égalité des droits pour toutes et tous.
  • Membre du comité, en 2015 – 2016, de l’association nationale Pro Aequalitate qui a combattu avec succès l’initiative du PDC intitulée «Pour le couple et la famille – non à la pénalisation du mariage» qui, sous couvert de vouloir abolir la pénalisation fiscale des couples mariés, avait aussi pour but d’inscrire dans la Constitution fédérale la définition du mariage comme étant celle «de l’union durable entre un homme et une femme». Co-président de Pro Aequalitate en 2016 – 2017.
  • Président du Groupe sida Genève de 2008 à 2014.
  • Membre du comité d’organisation des Pride genevoises de 2004 et 2011.
  • Co-auteur en tant que député lors de la législature 2005 - 2009 de la motion 1823  intitulée « En faveur de la lutte contre l'homophobie et de la promotion d'une meilleure acceptation de la diversité d'orientation sexuelle et d'identité de genre ».
  • Co-auteur en tant que député lors de la législature 2005 – 2009 de la résolution 563 intitulée « Résolution du Grand Conseil genevois à l'Assemblée fédérale exerçant le droit d'initiative cantonal à propos de la modification de la Constitution fédérale de la Confédération suisse (modification de l'art. 8, al. 2) et de la modification du Code Pénal suisse (art. 261bis) ».
  • Membre du comité genevois pour le OUI au partenariat en 2004 – 2005.

Principaux engagements de Yves de Matteis

IMG_2079.jpg

  • Membre consultatif de la Fédération genevoise des associations LGBT depuis 2010.
  • Membre de 360, de Dialogai et membre d’honneur de Lestime.
  • Auteur, en tant que député au Grand Conseil 2013-2018, de la motion 2304 « Promotion et protection des droits humains des personnes discriminées du fait de leur orientation sexuelle ou identité de genre ».
  • Auteur, en tant que conseiller municipal en Ville de Genève 2005/2010 et 2010/2015 et , de la motion 949 « Pour le lancement d'une coalition internationale des villes contre l'homophobie », de la motion 970, « Petite enfance: des crèches pour toutes les familles. Toutes ? » et de la motion 680, « Homophobie : combattons aussi cette forme de discrimination » qui a soutenu les Assises contre l’homophobie et la transphobie organisées par la Fédération en 2009.
  • Auteur également, en tant que conseiller municipal de Genève, 2010/2015, de la motion 944, « Une plaque commémorative pour Bartholomé Tecia », plaque commémorative qui se trouve à Bel-Air, sur Bartholomé Tecia, étudiant piémontais âgé de 15 ans, condamné à mort à Genève pour homosexualité le 10 juin 1566.
  • Membre fondateur de divers comités, dont l’association 360 et initiateur du Gay International Group de 360.
  • Initiateur et membre fondateur de l’Association Universitaire Homosexuelle, qui a laissé la place à Unigaie, puis à l’association Think Out.
  • Initiateur et membre fondateur du Groupe d’Amnesty International « Homosexualités et droits humains ».
  • Membre du comité national « Mêmes droits pour les couples de même sexe ».
  • Membre du comité, secrétaire romand puis co-président de Pink Cross.
  • Membre du comité de l’ILGA-Europe, membre du comité de l’ILGA-World et initiateur de la Conférence de l’ILGA-World à Genève en 2006.
  • Membre fondateur de l’ITFGLI (International Task Force on Gay and Lesbian Issues) dans le cadre de l’ONU.
  • Président du GREPA, Groupement pour la reconnaissance du partenariat, qui a donné lieu au partenariat enregistré du Canton de Genève.

Nous les remercions pour leur engagement au sein de nos associations et en faveur de l’égalité sociale et juridique pour les personnes LGBT !

Découvrez également sur le site de la Fédération la position des partis et des candidat.e.s sur 5 grandes thématiques LGBT:

http://www.federationlgbt-geneve.ch/2018/03/26/elections-...

19:07 Publié dans Grand Conseil 2018 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Juste avant des élections c'est fou tout ce que les politiciens peuvent promettre! Ah les LGBT une source intarissable de voix!

Écrit par : Dominique Degoumois | 01/04/2018

Les commentaires sont fermés.