17/06/2018

Du grand au petit écran : « The Danish Girl » et « Magic in the moonlight »

IMG_2816.jpgHistoire vraie. « The Danish Girl » raconte la très belle histoire d’amour entre Gerda Wegener qui a épousé Einar Wegener qui au fil des événements de sa vie va laisser naître celle qu’il est vraiment : Lili Elbe. Elle est connue comme la première personne à avoir subi, au péril de sa vie, une chirurgie pour que son corps soit en harmonie avec son cerveau en 1930.

Le film décrit avec justesse, en grande partie grâce au talent des deux acteurs principaux (les sourires en coin d’Eddie Redmayne agacent tout de même un peu sur la longueur), mais aussi de celui des seconds rôles tous excellents, la relation entre ces deux êtres d’exception, au demeurant tous les deux peintres, ce qui renforce encore plus les liens entre eux. « The Danish Girl » permet d’adopter tour à tour le point de vue des deux protagonistes dans leur cheminement vers la liberté. Un film esthétiquement magnifique et d’une grande sensibilité.

4 étoiles. « The Danish Girl ». RTS UN, lundi 18 juin, 20h40.

IMG_2817.jpgSophie Baker est-elle vraiment medium ? C’est à cette question que Stanley Crawford, magicien désabusé et qui ne croit qu’en la science, devra répondre. Ses certitudes vont être mises à dure épreuve au contact de la jeune et belle medium (Emma Stone, convaincante). Film léger à l’image très soignée dont l’action se passe en 1928 dans le beau décor du sud de la France, ce Woody Allen n’est pas un chef d’œuvre, mais à l’instar de son héros (Colin Firth, excellent), le spectateur, d’abord sur ses gardes, succombe petit à petit à son charme. Plaisant, sans plus.

2 étoiles, « Magic in the moonlight », France 2, dimanche 17 juin, 20h55.

5 étoiles : à voir absolument, 4 étoiles : chaudement recommandé, 3 étoiles : ça vaut la peine, 2 étoiles : pas indispensable, 1 étoile : il y a mieux à faire

 

10:05 Publié dans Télévision | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.