21/09/2018

Chronique du sexisme ordinaire

Le sexisme a encore de « beaux » jours devant lui si je prends en exemple la manière dont un restaurant genevois différencie les toilettes « hommes » et les toilettes « femmes ».

A la fin du repas, je me rends donc aux toilettes dudit restaurant et je découvre devant moi deux portes où les symboles « habituels » permettant de reconnaître le genre auquel elles sont attribuées sont remplacés par du texte, enfin si j’ose dire. Sur une des portes, il est écrit « Bla » et sur l’autre « Bla, bla, bla, bla » à de nombreuses reprises (cf. photo).

Interpellé, je réfléchis deux secondes avant de pousser finalement la porte avec le seul « Bla », faisant l’hypothèse que le cliché consistant à dire que les femmes parlent plus que les hommes pour ne rien dire se cachait probablement derrière les « bla, bla, bla,…. Et j’ai eu, hélas, raison ! Le contraire aurait justement permis de casser ce cliché débile et aurait même pu être, à la limite, amusant.

Remonté par ce sexisme ordinaire de mauvais goût, je suis allé m’adresser au patron pour lui dire ce que je pensais de sa manière hyper sexiste de différencier les toilettes « hommes » et « femmes ». Apparemment surpris par ma réaction, il n’a rien pu me répondre d’autre qu’il avait voulu faire quelque chose de drôle. Et c’est bien triste.

sans-titre.png

17:18 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (41) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Je pense qu'il faut arrêter de se prendre la tête pour rien. Je ne vous conseille pas de lire de l'humour produit autant par les femmes et hommes, vous seriez étonné du sexisme !

Il y a une différence entre un sexisme qui dégrade la femme, comme parfois il y en a dans la pub, ou dans certains humours gras, et des clichés sur les hommes et femmes qui n'ont parfois pas totalement tort.

Nous vivons vraiment dans une époque de plus en plus intolérante. Il faut arrêter d'empêcher les gens de vivre.

Quant à la porte, je trouve stupide, de l'humour de beauf.

Écrit par : motus | 21/09/2018

C'est bien triste d'avoir voulu faire quelque chose de drôle ? Eh ben on doit pas se marrer tous les jours chez vous.

A part ça, il y a quoi de sexiste ou d'insultant avec ça ? C'est peut-être un cliché, mais pas tout faut selon mon expérience. Ou est ce que c'est le simple fait de d’évoquer que les femmes et hommes ne sont pas - exactement - identique biologiquement, qui est déjà du sexisme ?

Et d'après vous il aurait du faire quoi ce pauvre restaurateur pour être méritant devant les grands inquisiteurs ?

Marquer en novlang "homm-e-(s)" et "femm-e-(s)" sur les portes ? Vous n'y pensez pas ! Ça stigmatiserait les transgenres, travestis, les sans sexe reconnu, les analphabètes, etc...

L'habituel petit logo H-F ? C'est le pire de tout, ça implique que les femmes doivent porter une robe, ça c'est réellement sexiste, et en plus ça heurte les travs qui savent plus où aller.

Faudrait aussi voir pour faire des cuvettes et pissoirs d'une autre couleur que blanc. On sait jamais ça pourrait inspirer un sentiment d'exclusion raciste a certains. Et d'ailleurs il y a des pissoirs que chez les hommes (oups, homme et ts-tv-tg, les femmes (+ ts, tv, tg dans ce sens là) n'y on pas droit ? Si c'est pas du sexisme...

Sérieusement, vous n'entendez jamais en vous, bien profondément enfoui sous des années de formatage, comme une petite sonnette d'alarme qui veut vous dire quelque chose ?

Écrit par : Eastwood | 22/09/2018

Encore quelqu'un qui n'a pas le moindre sens de l'humour et qui voit le mal partout, ou plus précisément chaque fois qu'un fait ne correspond pas aux règles de la doxa bienpensante. C'est ca qui est triste et le plus triste c'est quand vous dites:

"Et j’ai eu, hélas, raison ! Le contraire aurait justement permis de casser ce cliché débile et aurait même pu être, à la limite, amusant"

Donc dans un sens c'est du sexisme mais dans l'autre c'est amusant. Vous êtes vraiment arrivé au dernier stade du lavage de cerveau. Pauvre Monsieur Bonny, et c'est une femme qui le dit!

Écrit par : Marianne B. | 22/09/2018

@Marianne B. « Je suis arrivé au dernier stade du lavage de cerveau » m’a fait beaucoup rire, comme quoi j’ai sans doute encore d’autres stades à atteindre :-)...

Écrit par : didier bonny | 22/09/2018

Ce restaurateur a "inconsciemment" mis en évidence avec humour une réalité.
Que nous le voulions ou non dans la plupart des cas les femmes vont à plusieurs aux toilettes et prennent leur temps pour échanger une petite conversation. (Ce qui est très rarement les cas des hommes, en outre ça serait assez mal vu).
Ce n'est pas du sexisme mais une constatation que nous avons tous faite. (Et certainement, vous y compris) .
Notre société a déjà trop de "pisse froid". Alors M. Bonny SVP un peu d'humour et n'allez pas augmenter cette triste liste.

Écrit par : Boccard | 22/09/2018

Cher M. Bonny soit qui mal y pense,
Je suis allé manger hier soir dans le restaurant en question et j'ai pu constater que - suite sans doute à vos récriminations - les deux portes avaient été entièrement repeintes.
Maintenant, sur la porte de gauche, figure l'image d'une zigounette, et sur la porte de droite, l'image d'une vulve (lèvres écartées, s'il vous plaît).
Ça vous va mieux comme ça? Ou bien vous y voyez encore des traces de sexisme?

Écrit par : Mario Jelmini | 22/09/2018

Etrangement cette photo me fait penser à mes parents. Mon père le taiseux et ma mère qui passait des heures au téléphone.

Écrit par : max | 22/09/2018

Bonsoir Monsieur Bonny

A la lecture de votre billet me sont apparues trois options :

Celle de me taire. Je ne le peux...

Celle qui me dit que vous pensez ce que vous dites et là franchement, je reste scotché/collé !

Et celle qui me raconte qu'en fait, votre billet est accroché à l'hameçon qui baigne dans un léman bleu qui lui se demande si ça va mordre...:-)

Écrit par : absolom | 22/09/2018

« Dans la plupart des cas......à plusieurs aux toilettes »

Oui! Oú ça? Á la Migros? Coop? Manor? Médecin ? Boulangerie? Etc.... Vous devez confondre avec les sorties nocturnes entre filles!

Outre les vieux machos qui s’expriment..... Oú sont les féministes?

Écrit par : Patoucha | 22/09/2018

@M. didier bonny,

M. Marianne B. vous traite de quelqu un qui a eu un lavage du cerveau!

Ne vous inquiétez pas trop d en être accusé, entre autres, par Marianne B(nouveau pseudo d un ancien pseudo habité par le diable qui ne veut pas et qui ne peut plus sortir de ce corps...)

Tout d abord, un lavage de cerveau est mieux que n avoir pas un cerveau ou avoir un cerveau pourri lavé par le javel importé soit de Washington soit de la pourriture de Google, de L AFPute/AS et de Reuters soit pour le compte de Nouveau Ordre Mondial/NOM et/ou par l impérialisme américain!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 22/09/2018

Et ça jacte! LOL

Écrit par : Patoucha | 23/09/2018

@ absolom: disons que les réactions sont à la hauteur de mes espérances :-)...

Écrit par : didier bonny | 22/09/2018

Que vous disais-je M. Bonny? Comme on connaî ses saints on les honore...... :)

Écrit par : Patoucha | 22/09/2018

Err: Comme on connaît..... :)

Écrit par : Patoucha | 23/09/2018

Contrairement à vous, je trouve l'idée de ce restaurateur absolument hilarante! C'est montypythonesque, coluchesque, bonzodoguesque et enfin, the top, géniedesalpagesque voire... gotlibesque!!
Vos considérations sur le sexisme sont hors de propos, et ne dépassent pas le niveau de la platitude et des clichés! Les femmes méritent mieux! A quand la prochaine idée politique constructive? Enfin, sachez que l'humour et la provocation constituent l'élégance de l'esprit! Riez-vous, de temps à autre?
Cordialement,
Jacques Louis Davier, Genève

Écrit par : Jacques Louis Davier | 23/09/2018

LOL! n’exagérons rien...... :)

Écrit par : Patoucha | 23/09/2018

Suite de mon commentaire à JLD caviardée par une mauvaise manipulation de l’iPad :

........ Cela en devient carnavalesque......

Écrit par : Patoucha | 23/09/2018

Ce grave sujet ne semble pas trop interpeller les dames. Parcontre, les messieurs ont davantage à dire, dans ce cas précis.
Afin d'occuper au moins un peu d'espace ici, donc en produisant du bla bla, je prends le risque de donner mon avis.

Je prends la déco de ces portes pour une preuve de créativité et comme si souvent, le créateur dévoile quelque chose de lui. Il ne faut pas totalement écarter la possibilité qu'il s'agisse d'une femme, agissant dans un décalage assumé.

Peut-être une frustration, une revanche à prendre, un besoin de se distinguer à tout prix en faisant preuve d'originalité ?
Il est difficile de voir le lien entre les lieux d'aisance et la parole, à moins de se mettre à un niveau super- métaphorique.

Celui ou celle qui a crée la signalétique, mais aussi la personne qui l'a choisie, a voulu faire parler d'elle, sans aucun doute. Elle est donc quelque part dans la logique de la porte " féminine" ...

Pour pousser la réflexion encore un peu plus loin :
Se pourrait- il que ce resto soit du genre intello, avec un menu rédigé dans un style amphigourique !? :-)))

Je ne me vexerais pas de ce coup d'esbrouffe, après tout, ce ne sont que des toilettes !
Le propriétaire ( car il s'agit probablement d'un homme) a intérêt à ce qu'elles soient super propres, puisqu'il se montre si malin d'entrée !
Il place la barre très haut ! ;- )))

Écrit par : Calendula | 23/09/2018

J’adooooooore!:)

« Ce grave sujet .....les dames. Par contre les messieurs ont davantage à dire, dans ce cas précis »

Que des pipelettes! LOL

Écrit par : Patoucha | 23/09/2018

Encore un Khmer Vert qui ne comprend pas l'humour ! Bon, comme personne ne l'écoute parler il est vexé ! Maintenant écouter un Pastèque il ne faut rien avoir à faire !

Écrit par : Justine Tittgout | 23/09/2018

Le rire est à mon avis la seule réaction un peu raisonnable devant ces inscriptions.

Mais je suis content de prendre un cours de (je ne sais quelle) langue: Bla bla bla signifierait « Parler pour ne rien dire ». Moi je croyais, à l’insu de mon plein gré, que Bla bla signifiait seulement: « Parler de tout et de rien de manière généreuse et continue »... J’en tombe à la renverse. Enfin, chacun ses connotations.

Mais si on veut à tout prix politiser et tordre un peu le réel et les intentions des uns et des autres, ce qui est l’amorce d’une pensée totalitaire, si sexisme il y a c’est contre les hommes.

Ici on peut dire que les hommes sont considérés comme des analphabètes, des taiseux, des inhibés du bulbe parlatoire, des handicapés du muscle lingual, des bouches cousues, des pendus des cordes vocales, et j’en passe.

Allez, vive le sexisme, qu’on s’amuse un peu, parce que dans le conformisme rampant il n’y a bientôt plus grand chose pour se marrer. La société morale, inclusive et hygiéniste en cours d'expansion ne nous prépare pas de lendemains très fun.

Un regret: que le restaurateur ait cédé à une pression morale bienpensante et bien pesante. La Terreur n’est pas si loin qu’on le pense, même si ce terme n'est pas (encore) exactement adapté.

Écrit par : hommelibre | 23/09/2018

@ Hommelibre : votre commentaire reflète ce que je pensais :-)))

Je connais des hommes qui sont très bavards ... les avocats pour ne pas les nommer surtout pour ceux qui plaident en matière pénale ... :-)))

Écrit par : M.A. | 23/09/2018

Chers malaaaades,
Le rire, c’est bon pour la santé... n’est-ce pas M. Bonny?

Écrit par : Schneider | 23/09/2018

Sans rire.... la liste s'allonge! MDR MDRRRRR

Écrit par : Patoucha | 23/09/2018

À bas le sexisme!
On en a assez des toilettes séparées pour les hommes et pour les femmes.
L'avenir est aux toilettes mixtes!
Extrait de https://www.timetobath.com/blog/pour-ou-contre-les-toilettes-mixtes-2/:
"Aux États-Unis, depuis plusieurs années, la communauté LGBT milite pour des WC publics non genrés. Plusieurs villes américaines ont donc adopté les toilettes unisexes. En France, ce sont les féministes qui mènent ce combat." Plus loin: "Les militants des toilettes unisexes, (...) pour beaucoup féministes, sont excédés par le sigle homme/femme jugé sexiste. "
Bravo les féministes!

Écrit par : Mario Jelmini | 23/09/2018

Je me réjouis d'une société qui prévoira l'amende ou la prison pour ce type de délit.

Écrit par : DeNice | 23/09/2018

DeNice, vous n'êtes pas chez Macron!

Écrit par : Patoucha | 23/09/2018

"les avocats pour ne pas les nommer surtout pour ceux qui plaident en matière pénale "

Rhoooooo! N'importe quoi!

Écrit par : Patoucha | 23/09/2018

@ Patoucha : désolée de vous contrarier mais c'est exact on surnomme les avocats "bavards" principalement en matière pénale !

Écrit par : M.A. | 24/09/2018

Désolée? Je le suis plus que vous M.A car je connais ce milieu! J'ai assisté à pas mal de grandes et petites affaires, de plaidoiries etc, et encore aujourd'hui! Moins vous parlez mieux vous êtes vu! Maintenant si les avocats ne s'expriment pas quand ils plaident pour des affaires criminelles, on se demande à quel moment ils ont le droit de l'ouvrir.... pour ne pas être taxés de "bavards"?
Je ne mêle pas ceux qui s'appuient sur le client pour établir son dossier. Bref! faire leur boulot.... quand il n'est pas relégué à des stagiaire et qu'ils ne comptabilisent pas dans leurs honoraires des factures que vous avez réglées.

Je ne parle jamais dans le vide et sans preuves!

Écrit par : Patoucha | 27/09/2018

Oui Mario Jelmini soyons tendance "gender fluid" ....
Affranchissons nous, consommons le brouillage de pistes, que les hommes osent le satin et le rose, vive Gucci !!

Écrit par : unisex | 23/09/2018

Pas question d'ajouter un commentaire anti toilettes séparées pour se mettre bien avec…

Je ne vois pas de sexisme dans les toilettes séparées mais une question de confort et de discrétion en même temps que l'évitement de regards indiscrets de part et d'autre… d'autant plus que les femmes se plaignent de plus en plus de harcèlement

lequel peut être réciproque.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/09/2018

Pour la discrétion et l'évitement de regards indiscrets le port du voile pourrait être préconisé, un voile unisexe indifférencié ? genre carré Hermès (l'accompagnateur / trice) ?

Écrit par : MrPipi | 23/09/2018

Le dieu Hermès inventa les poids et mesures ! Deux poids deux mesures ?

Écrit par : MrPipi | 23/09/2018

Oui.

Écrit par : didier bonny | 24/09/2018

Votre adresse mail est-elle toujours d’actualité, M. Bonny!?

Écrit par : Patoucha | 24/09/2018

On viole dans les métros… Il va de soi qu'aucun prédateur sexuel ne s'aventurerait dans des toilettes publiques non séparées ouvertes à tous les vents…

Le voile laisse le regard errer en toute liberté, la burka de même.
Des hommes ainsi déguisés en femmes la portent parfois.

A l'occasion, selon les situations, une bonne paire de claques ferait l'affaire s'il était possible de prouver le pourquoi de ce qui passerait pour avoir été une agression...le coupable se faisant victime.

L'intention de ceux qui insistent tellement pour des toilettes publiques non séparées sera toujours douteuse polar: "suspecte"!

Pour les abonnés aux produits addictifs les toilettes publiques furent fréquentées jusque dans les centres de loisirs… les pervers sexuels désormais ne penseraient plus qu'à se faire soigner?

Pédophiles: pourquoi perdre son temps à la messe ou courtiser les mères pour approcher les enfants… pour eux les pédophiles enfin quelle bonne nouvelle… les toilettes publiques non séparées.

Monsieur Jelmini, qu'en dirait, quelle serait le point de vue de Piaget?
Toilettes publiques non séparées en temps détraquéa... net progrès social?
Utile?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/09/2018

Monsieur Bonny,

Une simple précision: ce qui pourrait arriver de calomnieux en privé sur mail mérite confirmation.
Fausser, mentir, inventer sur quelqu'un "à l'abri" par mail en blogosphère… n'est pas inimaginable.

En ces temps de plaintes croissantes concernant le harcèlement il semble peu utile voire peu indiqué d'en finir avec les toilettes publiques séparées.
Sans oublier l'ambiance.
Imaginons que c'est chose faite.
Retour, donc, à l'"unité".
Il y a eu quelques problèmes… l'ambiance dans un établissement public: quelqu'un du personnel ou de la direction a remarqué un jeune garçon entrant dans les toilettes puis un homme... ne voit pas ressortir le garçon, l'homme non plus.
Aller jeter un coup d'oeil…?

Et puis, en cours de repas, les femmes aiment bien aller se remettre un peu de poudre ou de rouge à lèvres juste devant le miroir… à ce sujet on ne voit plus guère de messieurs se lever au moment où une femme quitte la table puis se rasseoir en attendant qu'elle revienne, se dirige vers sa place... ces messieurs se relevant!

La courtoisie, de nos jours, tel le café d'un roi de France: "La France, ton café "fout le camp!" d'une favorite à son souverain… n'est bien souvent plus qu'un vague souvenir.

Pour en revenir au thème présent...la situation d'agriculteurs qui se suicident parce que n'en pouvant plus serait un meilleur COMBAT...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/09/2018

Pauvre Charles05, qui n'a pas encore compris que l'idéologie promue par M. Bonny est la même que celle imposée par ceux qu'il (Charles05) critique!

Écrit par : Arthur | 24/09/2018

@Arthur,
Vous dites:"Pauvre Charles05, qui n'a pas encore compris que l'idéologie promue par M. Bonny est la même que celle imposée par ceux qu'il (Charles05) critique!"

Eclairez ma lanterne, Arthur, je suis preneur!

Ce qui m importe n est pas seulement la lanterne d Arthur ou de Diogène mais bel et bien son bâton.

Bien à Vous quand même.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 25/09/2018

Addendum,

@Arthur

Votre écrit est un faux drapeau. Je n ai jamais critiqué ni M. Bonny ni les verts, bien au contraire.

Je critique tout d abord les deux "Grands" en tête la Droite Ultra libérale qui prône la mondialisation, le NOM et qui est devenue la serpillière de l Impérialisme américain avec ses deux "super" exclusifs alliés l Arabie Saoudie et Israel successivement le Salafisme et le Sionisme d extrême droite.

Quant à l autre "grande", La gauche, elle est aussi critiquable mais elle n est nullement pire que la droite.

Écrit par : Charles 05 | 26/09/2018

Les commentaires sont fermés.