Un référendum aux arguments scandaleux !

Imprimer

54255358_635313473576046_1604573853068034048_n.jpgDans notre démocratie, chaque loi peut être attaquée par un référendum et c’est très bien ainsi. Par contre, utiliser des arguments malhonnêtes pour parvenir à ses fins est scandaleux.

C’est pourtant ce que fait l’UDF (Union Démocratique Fédérale), parti anecdotique et très conservateur d’inspiration chrétienne, qui a lancé un référendum contre la révision de la norme pénale antiraciste (article 261bis du Code pénal) qui inclue dorénavant l’orientation sexuelle, mais malheureusement pas l’identité de genre. C’est ainsi que les crimes, les délits de haine et les discriminations dont sont encore trop souvent victimes les personnes homosexuelles et les bisexuelles seront poursuivis.

L’UDF est un parti qui s’oppose systématiquement à toutes les avancées en lien avec l’égalité des droits pour les personnes lesbiennes, gay, bi et trans (LGBT) et pour tenter d’obtenir les 50 000 signatures nécessaires à l’aboutissement du référendum, elle n’hésite pas dans son argumentaire à détourner l’objectif de la loi en prétendant que « la protection des minorités n’a pas besoin de censure. Au lieu de criminaliser des opinions légitimes et de risquer des vagues de plaintes, disons non à cette loi de censure inutile ! »

Insulter des personnes en raison de leur orientation sexuelle est donc une opinion légitime pour l’UDF et ne pas la permettre relèverait de la censure !

A vomir.

Le parti met d’ailleurs le mot « censure » en avant sur les feuilles de signatures de telle manière à tromper les personnes qui ne seraient pas très attentives à ce qu’elles signent, comme cela a été rapporté à différentes associations LGBT. Attention donc jusqu’au 8 avril, date de fin du délai référendaire, à ne pas signer par inadvertance ce référendum qui, espérons-le, finira à la poubelle !  

Lien permanent Catégories : Air du temps 1 commentaire

Commentaires

  • Oui, j’ai été abordée samedi au marché de Rive pour signer le référendum. L’argument qui m’a été servi était de lutter contre les discriminations !! C’est quand j’ai demandé si c’était Le référendum de l’UDF que j’ai réalisé la supercherie. Attention donc!

Les commentaires sont fermés.