Du grand au petit écran : « Pirates des Caraïbes 5 », « Papa ou maman » et James Baldwin

Imprimer

IMG_6809.jpg« Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar » est plaisant dans sa première partie. On a un réel plaisir à retrouver Jack Sparrow encore plus déjanté que d’habitude. Les premières minutes sont à la fois drôles et spectaculaires, à l’image de la scène de la condamnation à mort de Jack très réussie. La mise en place de l’intrigue est également intéressante avec la découverte de l’inquiétant Capitaine Salazar (Javier Bardem, excellent) et de sa bande de pirates prisonniers du Triangle du Diable. Les effets spéciaux pour donner vie, si on ose dire, à ces morts-vivants et leur bateau sont époustouflants. Il en est de même pour les premières batailles sur les flots.

Et puis, au milieu du film, le soufflé retombe : l’intrigue n’avance guère, les rebondissements sont prévisibles, les combats de pirates se répètent, Johnny Depp caricature à outrance son personnage et le dernier quart d’heure est d’un ennui mortel, certes de circonstance compte tenu du thème du film ! Un cinquième épisode qui, au final, se nourrit des précédents en reprenant ce qui a fait leur succès : des personnages caricaturaux et attachants, de l’action, des effets spéciaux bluffants, une musique assourdissante et de l’humour. Sans doute suffisant pour satisfaire les fans, les autres passeront leur chemin.

2 étoiles. « Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar ». RTS UN, lundi 24 juin, 20h45.

IMG_6810.jpg« Papa ou maman » est une comédie familiale vacharde, écrite par les auteurs de l’excellent « Le Prénom ». Elle met en scène le couple Leroy entraîné dans une guerre sans merci afin de ne pas obtenir la garde de leurs trois enfants pour ne pas compromettre leur avenir professionnel. Il y a des scènes très drôles (le hamster !) où l’on rit de bon cœur, le couple Marina Foïs-Laurent Laffite fonctionne bien et le rythme est dans l’ensemble bien soutenu.

Mais si l’idée de base du film est originale, d’habitude les parents se déchirent pour obtenir la garde de leurs enfants, « Papa ou maman » ne l’exploite pas jusqu’au bout. Contrairement à la « Guerre des Rose », auquel le film fait inévitablement penser, il y a des enfants dans « Papa ou maman ». Ils sont les victimes de la guerre de leurs parents et maltraités, mais jusqu’à un certain point.

En effet, « Papa ou maman » ne choisit pas vraiment son camp entre la simple comédie familiale et la comédie tragique, il oscille sans cesse entre deux eaux. Cela procure un sentiment d’inachevé. La fin mièvre est à ce titre emblématique. Dommage, il y avait mieux à faire.

2 étoiles. « Papa ou maman ».  M6, lundi 24 juin, 21h05.

IMG_6811.jpg« I Am Not Your Negro » (« Je Ne Suis Pas Votre Nègre »), très bon documentaire, il a reçu notamment le César 2018 dans cette catégorie, qui raconte les années de lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis des Afro-Américains relatées en prenant appui sur l’œuvre de l’écrivain James Baldwin qui s’est fortement engagé dans ce combat. 

4 étoiles. « I Am Not Your Negro » (« Je Ne Suis Pas Votre Nègre »).

ARTE, dimanche 23 juin, 22h55.

5 étoiles : à voir absolument, 4 étoiles : chaudement recommandé, 3 étoiles : ça vaut la peine, 2 étoiles : pas indispensable, 1 étoile : il y a mieux à faire

 

Lien permanent Catégories : Télévision 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.