Votation du 9 février : pas d’atteinte à la liberté de croyance (3/5)

Imprimer

IMG_9249.PNGLe référendum contre l’extension de la norme pénale antiraciste aux actes homophobes (article 261bis du Code pénal) a été lancé par l’Union Démocratique Fédérale (UDF). Selon sa propre description, ce petit parti s’engage pour un ordre du monde selon les principes bibliques, dans le respect de Dieu.

L’UDF s’engage depuis des dizaines d’années contre les droits des lesbiennes, gays et bisexuel-le-s. Elle avait déjà lancé un référendum contre la loi sur le partenariat pour les personnes de même sexe et l’adoption de l’enfant du partenaire.

La liberté de croyance ou de religion ne sera en aucun cas restreinte par l’adoption de l’objet soumis au vote populaire. Une discussion sur la signification de la Bible et ses versets controversés sera toujours possible. S’opposer au mariage, même s’il s’agit pourtant uniquement du mariage civil..., pour toutes et tous pourra se faire sans problème du moment que cette opposition est basée sur des arguments et non des jugements de valeur discriminatoires et incitant à la haine des personnes lesbiennes, gays et bisexuelles. 

Faire cesser les atteintes à la dignité humaine, si nécessaire par des moyens juridiques, est un droit légitime des personnes concernées, mais aussi de l’État de droit. Cela répond également au commandement chrétien de l’amour du prochain.

La haine n’est pas une opinion ! OUI le 9 février !

Lien permanent Catégories : Air du temps 9 commentaires

Commentaires

  • Est-ce que les personnes bisexuelles pourront se marier avec deux personnes, soit une de chaque sexe ? Si c'est le cas, cette configuration rsique d'être discriminatoire dans la mesure où à "trois" il y a forcément un genre minoritaire... Oulala, si c'est deux hommes et une femmes, j'entends déjà les ligues féministes...

  • Ce qu'il y a de bien si la loi passe, c'est qu'il suffira d'interviewer n'importe quel imam sur le sujet pour pouvoir le condamner et l'expulser. Fini l'hypocrisie !

  • Strictement rien à voir avec le sujet de l’article...

  • @Vengeance Tout dépendra de la manière dont les propos sont exprimés, s’ils n’appellent pas à la haine ou à la discrimination, ils ne seront pas punissables.

  • Alors il faudra de grandes discussions juridique pour savoir si l'appel a la mise a mort des LGBT selon la charia est de la haine ou de la discrimination ?

  • Une pression mondiale qui veut être instaurée aussi en Suisse. Les lobbys vont aller de +en + dans leurs exigences ( pma,gpa, adoptions de toutes sortes, théories du genre .... Etc ! ) La tactique du salami. Stopper avant le "mariage pour tous" n'est pas un manque d'amour. C'est pour les générations futures. L'amour ne dit pas toujours oui SVP lire la Genèse1+2 pour ces sujets.

    Mais je pense que vous avez peur car j'ai écris plusieurs messages et aucun d'eux n'est édité. En Suisse on veut garder notre liberté d'expression. Dire non à cette loi de densite.

  • @SRG C’est la première fois que j’ai un commentaire de votre part sur mon blog, j’aurais dès lors eu du mal à les publier auparavant....j’ai une politique très « libérale » à ce sujet du moment que les commentaires sont respectueux. Évidemment, je ne suis pas d’accord avec le vôtre, je me bats quant à moi sur le plan de l’égalité des droits pour toutes et tous, mais il ne représente pas un appel à la haine. Et question « peur », celles et ceux qui signent, comme vous, avec un pseudonyme ne sont pas très courageux...

  • Quand on s'occupe d'enfants on se rend compte que les enfants ont besoin d'un père et d'une mère. L'égalité parfaite n'existe pas. Et c'est mieux d'être complémentaires. Et chacun son rôle naturellement. Sinon au va au devant de grandes cassures de la société déjà influencée par des lobbys progressistes dangereux.
    Monsieur je vous ai écris plusieurs fois, merci de répondre enfin.
    Je préfère rester discrète pour ne pas être la cible d'extrémistes ( comme il y en a de plus en plus ) TRISTE société que vous proposez là ...

  • @Vengeance Pas besoin de grands débats, les appels à la haine ET à la discrimination envers les personnes homosexuelles et bisexuelles seront punissables.

Les commentaires sont fermés.