Sécurité informatique et transparence (22/07/2013)

Le Parti Pirate a communiqué très clairement ce qu'il attend de l'Etat de Genève suite à la faille trouvée dans le système de vote électronique. Pour le Parti Pirate "cette information confirme l'ensemble des positions déjà prises par le Parti Pirate sur les faiblesses récurrentes dans cette application du vote électronique. Durant la procédure de consultation sur la modification de la Loi sur les droits politiques (LDP), le Parti Pirate a réaffirmé les exigences de sécurité pour éviter les failles dans le contrôle du vote électronique [1].

Des membres du Parti Pirate avaient déjà pu accéder au code source en début de cette année. Leurs conclusions, qui seront publiées prochainement, ne permettent pas de considérer que le dispositif de contrôle actuel soit effectif. La qualité de rédaction du logiciel laisse à désirer et ne répond pas aux exigences attendues pour un logiciel aussi critique. Cet exemple montre que de nombreux citoyens sont prêts aujourd'hui à contribuer pour l'amélioration du vote électronique.

Pour Alexis Roussel, Président du Parti Pirate Suisse: "Les citoyens doivent être associés à ce projet. Il n'est pas acceptable qu'un informaticien ait dû prendre de tels risques pour contribuer à un outil aussi vital pour notre démocratie. En gardant le code fermé, l'Etat de Genève risque de perdre la confiance de la population dans ce système."

Il est désormais impératif que le code source complet soit mis à la disposition du public sans aucune restriction. La sécurité informatique ne se conçoit que dans la transparence totale. Il est recommandé de suivre l'exemple de l'Estonie qui vient de publier le code source de son propre système [2].

Le Parti Pirate Suisse représente les intérêts de la «génération numérique». Il influence la formation de l'opinion et la politique. Les buts du Parti Pirate comprennent la promotion de l'accès libre à la connaissance et à la culture, le renforcement des droits civiques, la protection de la sphère privée, un État transparent et la lutte contre la censure."

On attend à présent une réponse rapide de l'Etat de Genève à cette demande du Parti Pirate.

 

 

[1] http://ge.partipirate.ch/wp-content/uploads/2013/07/consu...
[2] http://www.numerama.com/magazine/26507-vote-electronique-...

18:38 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |