Se tirer une balle dans le pied (07/12/2013)

Certaines coupes votées la tête dans le sac par la commission des finances de la Ville de Genève biffent des prestations parfois votées à l’unanimité par le Conseil municipal ! Un exemple ? La suppression du poste de chargé de projets LGBT (lesbienne, gay, bi, trans) qui est attaché au Service Agenda 21, service qui pourrait disparaître dans très exactement une semaine lors du vote du budget 2014 par le Conseil municipal. La suppression de ce poste serait :

-   une incohérence avec l’acceptation à l’unanimité du Conseil municipal de la résolution 105;

-   un désaveu du rôle pionnier de Genève concernant la lutte contre l’homophobie et une non-reconnaissance des efforts entrepris par la Ville de Genève et le Conseil municipal dans cette lutte contre l'homophobie;    

- un irrespect de la Commission Européenne contre le Racisme et l'intolérance (ECRI) qui a apprécié l’existence-même de ce poste en Ville de Genève ;

- une non-reconnaissance des collaborations présentes et futures établies entre la Ville de Genève et les associations LGBT pour assurer l’égalité de toutes les citoyennes et tous les citoyens, indépendamment de leur orientation sexuelle et leur identité de genre (1).

Il y a fort à parier que la majorité du Conseil municipal ne souhaite pas en arriver là, mais c’est l’exemple d’un dommage collatéral très regrettable d’un vote fait dans la précipitation et sans aucune réflexion. Si la droite veut faire des coupes, qu’elle fasse voter à la majorité des motions ou des résolutions au cours de l’année 2014 pour dire clairement au Conseil administratif ce qu’il doit retrancher au budget 2015.

Mais en attendant, il serait irresponsable de voter le budget tel que sorti de la commission des finances. Gageons que la majorité voudra éviter de se tirer une balle dans le pied !
 
(1) La Fédération genevoise des associations LGBT a envoyé une lettre aux Conseillères et Conseillers municipaux de la Ville de Genève pour les rendre attentifs aux conséquences de la suppression du Service Agenda 21 dans la lutte contre l’homophobie.

17:44 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |