JO de Sotchi: des sportifs solidaires? (05/02/2014)

La Charte olympique interdit toute discrimination, même les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle. A 48 heures de l’ouverture des JO de Sotchi, il est bon de le rappeler.

C’est ainsi que de nombreuses organisations qui luttent pour l’égalité des droits ont appelé en ce 5 février leurs membres à manifester pacifiquement pour montrer leur soutien aux personnes lesbiennes, gays, bi et trans russes et demander l’abrogation des lois anti-gays.

Cette Journée mondiale fait suite à celle organisée  en septembre dernier qui avait vu 34 villes dans 21 pays différents se mobiliser pour dénoncer les lois liberticides votées par le parlement russe.

1796583_558055060978076_1359573170_n.jpg

A Genève, la Fédération genevoise des associations LGBT s’est réunie à midi devant le consulat russe avec des panneaux dénonçant la situation des personnes LGBT en Russie. Une action symbolique en signe de solidarité avec celles et ceux qui dans un contexte très hostile luttent jour après jour pour avoir simplement le droit d’être eux-mêmes.

Et si des sportifs faisaient à leur tour preuve de solidarité pendant les Jeux olympiques en parlant de leur attachement à la Charte olympique et tout particulièrement au principe de non-discrimination ? Les plus en vue auront de nombreuses occasions pour le faire (manifestations publiques, interviews)? Oseront-ils ? Il n’est pas interdit de rêver.

 

 

16:17 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |