Du plomb dans l'aile (18/02/2014)

imagesRFKNMECF.jpgLes Gripen prendront-ils leur envol  le 18 mai ? Rien n’est moins sûr tant les nuages s’amoncèlent dans le ciel de l’avion de combat suédois. Premier coup de tonnerre la semaine dernière avec la révélation de documents confidentiels qui démontrent l’étroite collaboration entre le Département de la défense d’Ueli Maurer, l’ambassade de Suède à Berne et Saab, le constructeur du Gripen, pour faire la promotion de l’avion de chasse suédois.

Des  liens qui ont amené ce week-end le PDC à  renoncer à conduire la campagne en faveur de l’acquisition des 22 Gripen à 3 milliards, comme il s’était engagé à le faire au nom des partis bourgeois. Le PDC met en avant  « le manque de clarté qui subsiste au sujet du financement de la campagne » pour justifier sa position.

Mais la raison principale du renoncement du PDC n’est-elle pas ailleurs ? Le résultat pour le moins indécis du vote, par exemple ? Si tel est le cas, le moins qu’on puisse dire est que la présidence du parti a eu fin nez, à moins qu’elle ne fut au courant du sondage publié hier révélant que 53% des Suisses s’opposent à l’achat des Gripen.

Mais en admettant que la présidence du PDC ait eu vent de ce sondage, elle ne pouvait pas anticiper le rocambolesque épisode du détournement d’avion d’hier qui a mis en avant l’inutilité des avions de chasse suisses en dehors des heures de bureau ! L’achat des Gripen ne changera rien à cela à moins, évidemment, d’augmenter massivement le budget militaire ce qui serait mal vu par 61% des Suisses qui se disent, dans le même sondage, favorables à une diminution du budget de l’armée…C’est le serpent qui se mord la queue.

Conclusion qui s’impose, à moins de vouloir jeter l’argent par les fenêtres, la seule issue raisonnable, et indépendamment de son avis sur l’armée,  est de refuser ce crédit de 3 milliards le 18 mai !

12:21 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | |