"De toute façon, ils font ce qu'ils veulent!" (26/09/2014)

Qui n’a pas au moins une fois prononcé cette phrase à l’adresse des politiciennes et politiciens qui ne suivent pas, ou que très partiellement, des décisions prises lors de votations populaires ? Cette réaction étant bien évidemment à géométrie variable, le non suivi d’une décision pouvant tout à fait « arranger » celles et ceux qui s’étaient trouvés dans le camp des perdants…

Il est vrai que les exemples sont légions et que cela n’encourage pas forcément les citoyennes et citoyens à se rendre aux urnes en toute confiance. Le dernier en date concerne l’initiative de Franz Weber visant à enrayer la construction massive des résidences secondaires et que le peuple a votée de justesse. A force de voter dérogations  sur dérogations, l’initiative sera bientôt vidée de son sens, comme l’ont montré les votes du Conseils des Etats hier.

Alors, « font-ils vraiment ce qu’ils veulent ? » Oui et non, car il faut bien reconnaître que parfois l’application de certaines initiatives relève du casse-tête chinois, voire de l’impossibilité comme cela serait le cas si le peuple genevois acceptait celle de la traversée de la rade dimanche !

 

15:25 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |