Quand l'administration fiscale écrit aux morts (12/10/2014)

Ma grand-mère est morte il y a six mois. Comme c’est moi qui ai fait les démarches administratives au moment de son décès, ma grand-mère est « domiciliée » chez moi pour  les courriers officiels la concernant. C’est ainsi que j’ai reçu en fin de semaine une lettre de l’administration fiscale cantonale s’adressant à…ma grand-mère qui dit ceci :

"Madame,

Il résulte de l’examen de votre déclaration fiscale que vous n’êtes pas taxable (…), nous vous informons que vous pouvez consulter en tout temps la situation de votre compte en ligne en passant par la création d’un compte utilisateur.

Veuillez agréer, Madame, nos salutations distinguées."

Je dois dire que j’ai ri jaune à la lecture de ce courrier.

Pourquoi l’administration fiscale cantonale ne pourrait-elle pas envoyer une lettre qui dirait quelque chose comme ça ?

"Monsieur,

Après examen de la déclaration fiscale de feu Mme XXX, il résulte qu’elle n’est pas taxable, pour tout renseignement complémentaire, prière de vous adresser à notre administration.

Veuillez agréer, Monsieur, nos salutations distinguées."

Cela ne me paraît pas bien compliqué et serait bien plus délicat envers les familles qui font leur deuil. Mais il est vrai que les voies de l’administration sont souvent impénétrables…

18:06 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |