M. Medeiros premier citoyen de la Ville de Genève?! (28/05/2015)

Le premier citoyen de la commune où je réside, la Ville de Genève, pourrait bien être dès le 2 juin "un élu qui ne respecte pas les institutions et ses collègues qu’il n’hésite pas  à insulter, qui menace d’autres élus avec l’index sous sa gorge pour signifier « t’es mort », qui écrit des propos vulgaires sur Facebook ou encore qui est nostalgique de la dictature de Salazar."

Ce n’est pas moi qui le dis, je ne connais pas M. Medeiros puisque c’est de lui dont il s’agit, mais des élu-e-s qui siègent avec le représentant du MCG au sein du Conseil municipal de la Ville de Genève dans l’édition du Courrier de ce jour.

A la lecture de ces propos sur M. Medeiros, je me suis dit qu’il était évident qu’il ne pouvait pas me représenter en tant que premier citoyen de ma commune et que les autres partis allaient voter pour quelqu’un d’autre.

Et bien non !

Il semblerait en effet  que tel ne soit pas le cas, aucun parti ne voulant prendre la responsabilité de présenter une autre candidature pour des raisons de politique politicienne : respect du tournus, choix du candidat par son propre parti et… « c’est pas à nous de le faire, c’est à eux ». Le Grand Conseil n’a pas eu ces états d’âme lorsqu’il a fait élire à sa présidence un candidat PDC à la place d’Eric Stauffer. Pourquoi ne pas l’imiter ?

Espérons donc que d’ici mardi les partis politiques prendront leurs responsabilités et éliront comme premier citoyen de la Ville de Genève une personnalité dont le comportement est compatible avec ce que les habitantes et habitants de la Ville de Genève sont en droit d’attendre du président de leur Conseil municipal !

14:40 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | |