Fête de l'Espoir: un sacré exploit (31/05/2015)

Cela faisait très longtemps que je n’étais pas allé à la Fête de l’Espoir. Je ne l’ai pas regretté. Un programme musical qui ferait pâlir n’importe quel organisateur de festivals  avec des chanteurs qui, pour la plupart, n’ont pas besoin de cette tribune pour assurer leur notoriété (Benabar, Frero Delavega, Grégoire, Amaury Vassili, Philippe Lavil, Raphael, MC Solaar,…) et une organisation parfaite.  La maestria de l’équipe technique sur scène pour effectuer les changements entre chaque artiste est à cet égard impressionnante ! 

Les moments creux sont donc brefs et c’est tant mieux, car il faut bien dire que les intermèdes assurés par l’organisateur sont un peu lourds. Mais on ne saurait en vouloir à « PMI » d’inciter, entre autres, la foule à consommer, ne serait-ce qu’une seule boisson, afin de permettre à l’événement de boucler sur des chiffres noirs.  Le fait que de plus en plus de spectateurs viennent avec leurs propres victuailles pourrait en effet remettre en cause la pérennité de cette manifestation gratuite, un sacré exploit, qui en était hier soir à sa dix-septième édition.

FullSizeRender.jpgCôté artistes, les chanteurs confirmés que sont Benabar, Grégoire et Frero Delavega (photo) ont mis le feu à une salle surchauffée et pleine comme un œuf obligeant bon nombre de spectateurs à se replier sur l’écran géant à l’extérieur.  On relèvera également l’enthousiasme soulevé par Vianney et Imany, deux belles découvertes !

Des prestations qui, dans l’ensemble, vous laissent sur votre faim non pas en terme de qualité, mais de quantité. C’est le concept qui veut ça avec des artistes présents sur scène une vingtaine de minutes ce qui persuadera, peut-être, une partie des spectateurs d’aller les voir en concert le moment venu. Avec un billet d’entrée cette fois-ci !

17:27 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |