AVSplus: la culpabilisation des "vieux" (14/09/2016)

sans-titre.pngLe sort de l’initiative AVSplus est incertain. Mais qu’elle passe ou non, elle laissera des traces en raison des attaques contre les « vieux » que l’on cherche à culpabiliser s’ils osaient voter OUI. Deux exemples pour le démontrer.

Premier exemple. La Tribune de Genève dans un article du 9 septembre se demande si « les retraités vont s’octroyer des privilèges sur le dos des jeunes » ? Certes, le journaliste reconnaît que la question est provocatrice, mais pas dénuée de tout fondement. Et de corroborer son propos en s’appuyant sur une enquête de la SSR qui montre que les 40-64 ans sont favorables au projet, et les 64 ans encore plus.

A partir de ce constat, l’article questionne sur le poids du vote des retraités qui accomplissent en plus grand nombre leur devoir que les jeunes et la « mainmise des aînés » sur la démocratie. Il fait ainsi écho à la proposition d’Avenir Suisse qui veut renforcer le poids des jeunes générations en octroyant une voix supplémentaire aux parents de chaque enfant (et tant pis pour celles et ceux qui n’ont pas d’enfant…).

Evidemment, c’est de la faute des aînés si les jeunes exercent moins leur droit de vote et donc au lieu de les inciter à aller aux urnes, ce serait tellement plus simple de limiter le droit de vote des « vieux » ! Choquant.

Deuxième exemple. Le PDC a tourné une vidéo qui montre trois cochons sur lesquels est écrit « AVSplus » et à qui l’on sert un repas gastronomique. L’amalgame entre « vieux porcs » ou « vieux cochons » était vite fait et c’est ce que n’a pas manqué de relever l’Alliance pour une AVS forte. Cette vidéo relève sans doute plus d’une maladresse crasse que d’une véritable intention de blesser, mais il n’empêche que son message est culpabilisant à l’encontre des aînés à qui l’on dit : « vous en avez déjà assez ».

Et pourtant, la rentre AVS concerne tout le monde, jeunes et moins jeunes. Alors que l’avenir du deuxième pilier est chaque année plus incertain et que se constituer un troisième pilier n’est pas à la portée de toutes et tous, renforcer l’AVS n’est-il pas faire preuve de sagesse, l’apanage des… « vieux »?

14:37 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |