À quand un vrai dimanche sans ma voiture? (25/09/2016)

image.jpegQuel bonheur de voir les quais et le Pont du Mont-Blanc envahis par les piétons et les cyclistes en ce premier dimanche automnal...estival! Quelle bonne surprise de voir le trait d'union principal des deux rives transformé pendant quelques heures en lieu de pique-nique géant où règnent la bonne humeur et la convivialité.

Une indéniable réussite pour les autorités qui ont "osé" fermer cet axe stratégique à la circulation pendant quelques heures pour faire la promotion de la mobilité douce. Sauf qu'il aurait fallu oser aller encore plus loin en élargissant à tout le canton l'interdiction de circuler en voiture, mis à part évidemment pour les services de sécurité et celles et ceux qui y travaillent.

Utopique?

Pas tant que ça, puisque je me souviens encore alors que j'avais 9 ans en 1973 que suite au choc pétrolier, il y avait eu 3 dimanches sans voiture et que cela n'avait pas empêché la Terre de tourner. Cela aurait le grand avantage d'éviter à tous les automobilistes qui se sont retrouvés dans les bouchons en ce 25 septembre pour avoir soit ignoré que ce dimanche était sans ma voiture (il y a sûrement un effort d'information à faire à l'avenir) soit de ne pas avoir imaginé qu'ils pouvaient se passer de leur voiture un seul jour, de perdre leur temps!

Avec un vrai dimanche sans ma voiture, et même plusieurs!, et des transports publics gratuits, on irait au-delà d'un coup comme les affectionne le Conseiller d'Etat en charge des transports. Le même qui peine à mettre en place les mesures pour la mobilité douce comme en atteste le retard pris pour le réseau cyclable.

Mais soyons positifs et voyons en ce dimanche sans ma voiture partiel, le début d'autres initiatives qui feront prendre conscience à de plus en plus de monde qu'il est possible de renoncer quelques jours par année à sa voiture sans pour autant passer un mauvais dimanche!

 

15:19 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |