Lettre à l’UDF (09/02/2020)

IMG_9249.PNGChère UDF,

Grâce à ta récolte mensongère de signatures, le peuple suisse a pu s’exprimer ce dimanche sur l’extension de la norme pénale antiraciste aux actes homophobes. Et il l’a soutenue à plus de 63%, ce qui est un score remarquable pour un référendum ! Merci donc d’avoir permis de montrer la maturité du peuple suisse sur cette question sensible.

Mais soyons francs, quand les partisans de l’extension de cette norme, et tout particulièrement dans leur très grande majorité les personnes concernées, ont su qu’ils devraient se battre pour une chose qui paraissait évidente – la maturité d’une société se reconnaît à sa capacité à protéger ses minorités – ils et elles n’ont pas sauté au plafond. Il fallait mettre une campagne en place, en sachant que les personnes lesbiennes, gays et bisexuelles devaient avant tout devoir compter sur elles-mêmes, trouver des fonds et, surtout, se préparer à affronter ce monstre de l’homophobie qui ne demande qu’à se réveiller à la première occasion en prenant différentes formes plus ou moins avouables telles que la religion, la liberté d’expression ou encore le « et après, ce sera au tour de qui ? » avec des amalgames immondes.

De ce point de vue-là, il n’y a guère eu de surprises, à tel point d’ailleurs que j’ai décidé, exceptionnellement, de fermer les commentaires sur mon blog en fin de campagne, ayant laissé suffisamment de place aux homophobes anonymes, ils ne sont pas courageux, pour s’exprimer, mais également pour me protéger, les écrits, même quand on y est préparé, pouvant finir par blesser.

Mais ça, c’est le revers de la médaille, car de l’autre côté, elle a brillé de mille feux : un formidable engagement au travers de tout le pays de nombreuses personnes concernées par cette extension, elles-mêmes souvent soutenues par leur famille, leurs ami.e.s, leurs collègues, mais aussi par des personnes pour lesquelles la haine n’est pas une opinion. Cette belle énergie a également eu des répercussions sur la récolte de fonds qui a donné d’excellents résultats. Une belle campagne, vraiment. Et un bel élan, grâce à toi, pour le prochain défi qui se profile à l’horizon : le mariage civil égalitaire pour toutes et tous que tu ne manqueras pas, bien évidemment, de combattre.

Dans cette attente, je t’adresse, chère UDF, mes remerciements pas vraiment sincères, pour cette belle campagne qui, sans toi, n’aurait pas pu avoir lieu !

16:26 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook | | | |