Une droite courageuse s'attaque aux plus faibles

Imprimer

Ainsi donc la majorité de droite et son extrême, qu’on arrête une fois pour toute de dire que le PDC et le PLR sont des partis du centre droit, a décidé en commission des finances de la Ville de Genève d’aboyer bien fort en s’attaquant aux plus faibles. Quel courage politique !

La cohésion sociale, la prévention, le développement durable, l’égalité homme-femme (tiens, les deux départements visés par ces coupes sont dirigés par des femmes…) ou celle de toutes les citoyennes et de tous les citoyens genevois-e-s, indépendamment de leur orientation sexuelle et/ou de leur identité de genre n’intéressent pas l’Entente et la Nouvelle force !

D’ailleurs, si l’on en croit les propos de M. Fiumelli (PLR) dans la Tribune de Genève du jour, la droite ne comprend rien au travail des Unités d’Actions Communautaires (UAC). Donc plutôt que d’essayer de comprendre, on coupe. Belle responsabilité politique.

Gageons toutefois que cette décision de la commission des finances n’est qu’une péripétie dans le cadre du psychodrame habituel du vote du budget en Ville de Genève. Les choses rentreront très probablement dans l’ordre après quelques modifications afin que les aboiements n’aient pas été totalement inutiles.

Mais en attendant, cette décision met une cinquantaine de collaboratrices et de collaborateurs dans l’incertitude et jette le doute sur l’utilité de leur travail, ce qui n’est jamais facile à vivre !

Lien permanent 6 commentaires

Commentaires

  • Pour mémoire, (même commentaire posté sur le blog du jr de Goetelen mais censuré)

    il y eu de longs débats en séances sur les gros problème de
    gestion- gâchis- gaspillage et doublons de fonctions des assoces financées par GE

    pour qui une augmentation budgétaire de 3Mios fut votée.

    Car pour l'instant, RIEN n'a été effectué ou publié sur la demandée ET PROMISE ré-organisation DE GESTION et des fonctions assumées EN DOUBLON par ces assoces en quête de financements publics

    Avant d'entendre les cris au loup, le contribuable veut savoir ce qu'il en est des engagements.

  • bon. Goetelen a accepté - sans répondre à ma question sur son blog.

    Ceux qui ont suivi les débats budgétaires 2014 sur les augmentations accordées aux assoces etc, et les groupes de gauche, apprécieront.

  • en attendant, je souligne l'impartialité dont fait preuve D. Bonny en acceptant ma réponse contradictoire.

    et on continue d'attendre la suite des débats sur les subventions et la réponse attendue des associations (gabgies dues à doublons etc, surcoûts dus aux absences de &/ou mauvaises gestion de l'ensemble du domaine associatif genevois).

  • Soyez honnête avec vous même, allez vous inscrire au PS, vous n'êtes plus a une transition près.

  • Eastwood, me fous du PS ou de vous plaire (faut voir) alors je vous explique: il n'est question que de relever l'incohérence de politiques décidées/appliquées, quelques soient les partis ayant voté ou pas ce budget

    ma (demi) question à DB concerne le sujet -discuté et promis par les députés- des réductions budgétaires/ subventionnements d'assoces

    (certes, qu'une partie de la réduction budgétaire actuelle), les députés ayant (cet été) décidé de lier l'octroi de subventions aux assoces GE à la révision de leur (mauvaise et dispendieuse) gestion ainsi qu'à celle de leurs trop opaques (doublons à gommer) organisations.

  • Pierreàfeu, c'est amusant que vous ayez pris mon commentaire pour vous. Parce qu'il s'adresse de toutes évidences au propriétaire du blog...

Les commentaires sont fermés.