Le 5 avril : Transition écologique et justice sociale !

Imprimer

IMG_0508.jpgEn cette période difficile, nos pensées vont à celles et ceux qui luttent pour maintenir à flot nos institutions et sont au front pour faire fonctionner notre système de santé ainsi que notre approvisionnement et notre sécurité.

Nos pensées vont également à toutes celles et ceux qui sont touché·e·s dans leur santé par le virus ainsi qu’à leurs proches. Malgré la situation extrême dans laquelle nous nous trouvons, le 2ème tour des élections au Conseil administratif est maintenu. Plus que jamais il est important de nommer des représentant·e·s à la hauteur des enjeux. Dès lors, les 4 candidat·e·s Sami Kanaan, Frédérique Perler, Christina Kitsos et Alfonso Gomez se présentent en Ville de Genève sur la liste n°1.

Elles et ils s’engagent à agir concrètement en matière de justice sociale, d’égalité et de lutte contre les changements climatiques. Elles et ils portent les valeurs de solidarité, d’inclusion et de participation.

Dès aujourd’hui, nous devons agir ensemble pour soutenir notre collectivité sur tous les plans face à l’urgence, tout en nous préparant aux conséquences de la crise. Nous devons agir et penser à tous les défis sociaux, environnementaux et économiques auxquels il nous faudra donner une réponse solidaire et engagée !

Seule une équipe soudée sera en mesure de gérer cette situation exceptionnelle.
Ne manquez pas ce rendez-vous démocratique.
Le 5 avril, faites entendre votre voix !

Votez la liste 1 : Sami Kanaan, Frédérique Perler, Christina Kitsos et Alfonso Gomez

Programme et candidat·e·s :
https://noussommesvertes2020.ch/
https://2020.ps-geneve.ch

Lien permanent Catégories : Air du temps 3 commentaires

Commentaires

  • Il y a comme un air surréaliste ou français dans ces élections. Alors qu'un simple report aurait garanti le plein fonctionnement de la démocratie, voilà qu'il y a une recherche de solutions pour que les personnes à risques puissent quand même voter. Pourquoi faire simple quant on peut faire compliqué.

    Genève aurait dû suivre la sagesse des autres cantons romands.
    Quel sera le jugement de l'Histoire de faire une élection dans un pic d'épidémie ? Ce jugement dépendra de la nécessité vitale de cette élection.
    Si il n'y avait eu que 20% d'abstentions, j'aurais compris cette envie de prolonger ce moment "exaltant".

    L'image est un peu comme faire une course de voitures en période de pénurie d'essence pour satisfaire quelques mordus des sports mécaniques.

    Si ça aide à améliorer la qualité de vie, que cette élection se fasse.
    La plus grande inégalité, est la qualité du logement, le lieu de vie. Inégalité qui passe sous les radars de tous les politiciens de gauche et droite avec comme raisons : Création de logements à tout prix pour les uns, besoin de bras pour l'économie pour les autres

  • Moins d'une semaine pour voter par correspondance, que ce soit en Ville ou sur Carouge. J'espère un taux record d'abstention face à ce foutage de gueule mëme si le résultat du second tour ne devrait en aucun cas changer du premier.

  • Ces élections devraient être reportées. C'est une honte. Dans tous les cas NE votez PAS pour la gauche immigrationiste et mondialiste qui nous mène à notre perte.

Les commentaires sont fermés.