Quel mariage civil pour les couples de même sexe ?

Imprimer

F68189E2-815B-44FB-9E7D-D85B3C2AD2EB.jpegLe 3 juin, le Conseil national se prononcera sur l’initiative parlementaire « Mariage civil pour tous ». Si l’acceptation d’un mariage civil pour toutes et tous a fait son chemin dans la tête de la grande majorité des parlementaires (même quelques UDC y sont favorables, c’est tout dire), la question de l’intégration de l’ouverture du don de sperme aux couples de femmes et la filiation automatique envers les parents d’un couple de même sexe dès la naissance de l’enfant divise. C’est donc là tout l’enjeu du vote de mercredi prochain : les parlementaires se prononceront-ils/elles en faveur d’un mariage égalitaire ou non ? 

Pour les personnes favorables à l’égalité des droits pour toutes et tous, il est évident que seule une variante égalitaire, en une seule étape, permettra de mettre sur un réel pied d’égalité les couples de sexe opposé et les couples de même sexe.

Les droits ne se découpent pas en tranches !

Réduire les inégalités et les discriminations sociales et juridiques, dont les couples de même sexe et les personnes LGBT sont la cible, est un objectif à la portée de nos parlementaires, il suffit de voter OUI à un mariage égalitaire. L’adoption d’une variante non égalitaire, et donc discriminatoire, aurait comme conséquence d’instaurer un mariage à deux vitesses.

Les couples de même sexe ont les mêmes devoirs que les couples de sexe opposé, et, de ce fait, doivent avoir les mêmes droits. Le vote au Conseil national devrait être très serré. Et en cas de vote positif de ce dernier, il faudra encore qu’il soit confirmé par le Conseil des Etats, ce qui est loin d’être acquis. Mais une bataille après l’autre !

Lien permanent Catégories : Air du temps 3 commentaires

Commentaires

  • La notion d'égalité n'a pas sa place concernant le besoin d'enfant.
    La Nature donne naissance à des hommes et femmes, LGBT ou pas, avec ou pas des avantages, et c'est à nous de prendre ce qui nous est donné sans discrimination. Faut faire avec.

    La procréation, lorsqu' un organe est défaillant, peut être aidé.

    Pour les LGBT, là on tombe sur de la morale génétique (jusqu'ou aller?), et un enfant qui ne choisit pas d'être dans une situation qui ne sera pas forcément facile.

    La difficulté des enfants adoptés qui sont en manquent de repères de filiation génétique doit nous mettre en garde sur les dégâts humains.
    Si à la fin, le droit d'avoir des enfants est acceptés, l'information de la filiation génétique doit être donné à l'enfant sans pour autant donner des droits/devoirs au donneur.

    Ne parlons donc pas d'égalité lorsque la Nature a donné ses "rôles", mais plutôt de caprices humains.
    Dans le cas de 2 femmes, je suis plus souple, 2 hommes clairement non.
    L'achat d'enfant par mère porteuse avec donneur inconnu devrait être interdit, le rêve d'Hitler, je n'en veux pas.

  • C'est quoi cette obsession du mariage???? hollande était officiellement un fervent défenseur du mariage gays alors que lui même n'a jamais été marié! Il faut savoir qu'en France ce sont les francs maçons qui ont oeuvré pour le mariage gays! Avec toutes les réserves que j'ai pour la communauté maçonnique!

  • Il y a déjà le partenariat enregistré il me semble ? Ce mariage civil pour tous va ouvrir des portes aux excès : pma, gpa, polygamie, ... Les lobbys des pharmas, musulmans, etc... vont partirent dans des délires qui vont détruire les générations futures. Briser des enfants et familles ( la base de la société) STOP avant le désastre ...

Les commentaires sont fermés.