Un OUI net à un mariage égalitaire

Imprimer

IMG_0972.JPGS’il n’y avait guère de doute sur le fait que le Conseil national se prononcerait jeudi matin en faveur du mariage civil pour toutes et tous, l’entrée en matière a d’ailleurs été votée par 152 voix contre 39 et 4 abstentions, la question de l’intégration de l’ouverture du don de sperme aux couples de femmes et la filiation automatique envers les parents d’un couple de même sexe dès la naissance de l’enfant était le véritable enjeu.

Quelle bonne surprise dès lors de constater que les parlementaires se sont prononcés d’une manière claire et nette en faveur d’un mariage égalitaire par 132 voix contre 52 et 13 abstentions. Une magnifique victoire pour les personnes favorables à l’égalité des droits pour toutes et tous, la variante égalitaire étant la seule à même de mettre sur un réel pied d’égalité les couples de sexe opposé et les couples de même sexe.

En effet, les couples de même sexe ont les mêmes devoirs que les couples de sexe opposé, et, de ce fait, doivent avoir les mêmes droits. Le Conseil national, dans sa très grande majorité, l’a bien compris. Reste donc à présent à convaincre le Conseil des Etats de lui emboîter le pas lors de la session du mois de septembre. Mais en attendant, ne boudons pas notre plaisir de voir la Suisse faire aujourd’hui un pas important en direction de ses minorités !

Lien permanent Catégories : Air du temps 6 commentaires

Commentaires

  • Ce n'est pas le caprice d'avoir des enfants au nom de l'égalité qui pose problème, mais le développement de l'enfant.
    Dans votre discours, vous nous parlez du caprice, mais pas de l'enfant.

    Concernant les couples lesbiennes, je vois moins de soucis. L'enfant qui grandit au milieux de femmes, n'est pas exceptionnel dans l'Histoire.

    Mais un couple d'homme qui passe par une mère porteuse, c'est un caprice déplacé. L'enfant sur commande (mère porteuse, voir père sorti d'un catalogue), c'est le recul de l'humanité.

    Quant à l'enfant issus d'un mariage, que sa volonté soit respecté. Qu'importe si il choisit son parent homosexuel en couple, dans ce cas c'est son choix, et non un choix imposé comme lors d'une "commande".

  • Rien compris au dernier paragraphe de votre commentaire ?
    Pour le reste je suis d'accord avec vous.

  • On va finir par imposer le mariage à tous les couples gays comme le vaccin contre le corona!!!! Vivre librement tous ces désirs et ses turpitudes sans copier les hétéros!

  • Vivement le référendum pour remettre l’église au milieu du village !!!!

  • Les lobbys mettent la pression comme toujours. Les médias n'osent pas contrarier. Les Pharmas se frottent les mains beaucoup d'explois !!! Les avocats aurons plus de travail et de clients et aussi plus d'argent. Maintenant demandons aux enfants ados jeunes adultes et même des vieux... Si ils auraient été contents de ne pas connaître leur pères ? En tant que nurse éducatrice j'ai vu beaucoup d'enfants sans pères ou père absentd : il y a un manque terrible ( surtout pour les garçons, pas de modèle ) Tellement triste pour les générations futures. Abe

  • Leur comportement est juste égoïste.

    Nous avons là, des individus qui veulent jouer aux créateurs. Et comme vous le dites si bien, ça fera le jeu de la Big Pharma qui va développer des technologies pour fabriquer des "êtres humains". Nous ne sommes pas bien loin de ces fictions genre "Le meilleur des mondes", la littérature regorge de ce genre d'exemple.

    Mais je pense qu'il y aura un sacré retour de bâton avec les nouveaux arrivants qui sont de plus en plus nombreux et ne partagent absolument pas les vues idéologiques de nos progressistes.

Les commentaires sont fermés.