- Page 3

  • Du grand au petit écran : « Jusqu’à la garde », « Numéro Une » et 3 autres films

    Imprimer

    IMG_0306.jpgRécompensé par 4 César en 2019, dont ceux très convoités de « meilleur film » et « meilleure actrice » pour Léa Drucker, « Jusqu’à la garde » vous laisse KO debout à la fin de la projection.

    Dès la première scène, qui dure une dizaine de minutes et magistralement filmée en gros plan, la tension est palpable : Miriam et Antoine Besson font face à la juge qui doit décider si elle accèdera à la demande de garde partagée du père pour leur fils Julien âgé de 11 ans alors que Miriam l’accuse d’être violent. Obligé finalement par la juge à voir son père un week-end sur deux, Julien va tout faire pour empêcher son père de s’approcher de sa mère quitte à essuyer les foudres de ce dernier.

    Drame qui prend au fur et à mesure que l’intrigue avance des allures de thriller, « Jusqu’à la garde » prend petit à petit à la gorge et la serre de plus en plus jusqu’à un final qui, logiquement, laisse sans voix et sans souffle. Un film coup de poing, sur une réalité endurée hélas par de trop nombreuses familles, qui doit beaucoup à sa mise en scène qui met constamment le spectateur sous tension et à ses trois interprètes principaux – Léa Drucker, Denis Ménochet et le jeune Thomas Gioria – bouleversants de vérité. A ne pas manquer.

    Inédit. 5 étoiles. « Jusqu’à la garde ». RTS 1, lundi 2 mars, 20h40.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Télévision 0 commentaire